Park Kasey



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Park Kasey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Park Kasey
Messages : 76
Date d'inscription : 09/08/2013

★ avatar : Bang Young Guk
avatar
♛ dead end { admin }
MessageSujet: Park Kasey   Ven 9 Aoû - 14:50




PARK KASEY
feat. bang yong guk


bonjour à tous, je me nomme park kasey. je suis né le 23 juillet 1991 à Séoul, ce qui fait que j'ai désormais 21ans. je parle couramment le coréen et l'anglais et je baragouine quelques mots en chinois et japonais. je sais que ce n'est pas vraiment le moment pour parler de moi, mais franchement, j'en ai besoin, avec tout ce qui se passe...

this is who i am and nobody can change me

« Alors Kasey, comment va ta mère ? » Sans même se retourner, le garçon se contenta de donner de brèves nouvelles d'elle, sans entrer dans les détails. Kasey n'aimait pas trop déballer sa vie et encore moins ses problèmes, mais il le devait bien à Monsieur Lee. Après tout, c'est lui qui avait accepté de l'embaucher alors qu'il n'avait que douze ans. A cette époque, Kasey lui avait tout simplement dit qu'il avait besoin d'argent pour aider sa mère, sans pour autant avouer que depuis le départ de son père, elle avait tout bonnement quitté son emploi et que la maigre aide sociale dont elle bénéficiait passait dans l'alcool. Mais les apparences ne trompent pas et malgré ses efforts pour paraître propre, net et en bonne santé, Kasey, devant les questions de Monsieur Lee, avait  bien du lui avouer la triste situation dans laquelle il se trouvait. Ces aveux lui permirent d'être engagé à plein temps dans ce petit magasin, ayant abandonné l'école pour des raisons plus qu'évidentes. Cela faisait maintenant  neuf ans et l'état de sa mère ne s'était pas amélioré, bien au contraire. Elle n'était devenu que l'ombre d'elle même, un déchet et un poids pour la société et pourtant, Kasey continuait à prendre soin d'elle et à garder espoir quant à l'évolution de la situation, supportant par la même occasion ses crises de larmes, de colère, ses insultes et ses coups. Le jeune homme soupira et daigna enfin se tourner, une boite de céréales dans les mains. «  Vous savez, j'ai beau faire ce que je veux, essayer de trouver les mots justes, rien n'y fait... Je.. » Il se prit soudain d'un grand intérêt pour la boite de céréales qu'il tenait et continua de réassortir le rayon, tournant le dos à son employeur, trop fier pour montrer les larmes qui lui montaient aux yeux. « Je suis fatigué, c'est tout ». Une main réconfortante se posa sur son épaule et sans qu'il puisse y faire quoi que ce soit, les larmes qu'il tentait de réfréner coulèrent silencieusement sur ses joues. Depuis l'abandon de son paternel, Kasey voyait Monsieur Lee comme son propre père, tout comme le vieil homme lui donnait l'attention, l'aide et la compassion qu'un père donnerait à son enfant. Vraiment, sans lui, jamais Kasey n'aurait pu survivre à la situation. Sans son aide, il aurait tout bonnement fini à la rue, avec son alcoolique de mère et là, Dieu seul sait ce qui aurait pu se passer. Avec lui, tout était plus simple, calme, et même si sa colère ne disparaissait jamais vraiment, il sentait qu'en sa présence, elle semblait s'endormir afin de le laisser respirer.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★
« K', il se passe quelque chose dehors. » Kasey ne réagit pas tout de suite, occupé à réassortir les étagères. Mais voyant l'insistance dont faisait preuve Monsieur Lee il se résolu à poser les cartons de lait sur le comptoir, pour rejoindre son patron dans un soupire. Il détestait interrompre ce qu'il était en train de faire. Mais pour une fois, cela en valait peut-être vraiment la peine. Le jeune homme n'en croyait pas ses yeux. Dehors, c'était la panique, les gens semblaient fuir une menace invisible. Mais en y regardant bien, Kasey remarqua que le comportement de certains passants était étrange et agressif, au point de mordre et de griffer toute personne passant à porte de leurs mains. Tous deux étaient abasourdis et Kasey ne remarqua même pas le garçon qui se dirigeait vers la boutique en titubant, les vêtements rougis par le sang. Il traversa la vitrine dans un tourbillon d'éclats de verre, qui vinrent se planter dans les mains de Kasey. Son cœur battait la chamade, il lui semblait qu'il allait sortir de sa poitrine tellement son rythme était puissant. La main sur la poitrine, ne remarquant même pas le sang qui s'en écoulait, il regardait le garçon - en uniforme de lycéen – sur le sol, inerte. Mort ? Kasey remarqua avec effroi les blessures présentes sur ses bras, son cou et ses jambes. Il avait été mordu à un point tel que sa chair en avait été arrachée. Qui était capable de faire une telle chose ? Le jeune homme recula, le cœur au bord des lèvres et les mains tremblantes. Il ne comprenait rien, seule l'adrénaline qui se rependait dans son sang lui permettait de penser plus ou moins normalement, sans céder à la panique. Il continuait de fixer le cadavre de l'adolescent et cru avoir une hallucination. Il avait bougé. Kasey fronça les sourcils, cligna plusieurs fois des yeux et le regarda plus attentivement. Encore une fois, il vit son bras bouger, accompagné d'un grognement inhumain. Ses mains, crispées, cherchaient quelque chose à agripper, faisant des mouvements désordonnés dans le vide. Lentement, il se releva, et Kasey remarqua qu'il n'avait plus rien d'humain. Son regard était effacé, livide, son visage tordu en une grimace terrifiante, ses dents claquaient dans le vide. Il s'immobilisa un instant, son regard vitreux viré sur Kasey – qui ne pouvait plus bouger – puis se jeta sur lui dans un grognement féroce. Le garçon tomba au sol, les mains solidement vissées sur les épaules du lycéen dans le but de le tenir éloigné de lui. Il cherchait à le mordre, comme il avait vu d'autres personnes le faire en rue. Dans un élan surhumain, il parvint à le repousser et se relever. Sans réfléchir, il lui écrasa son pied sur le crâne, le sang gicla, le craquement des os le fit frissonner mais au moins, « le mort » arrêta de bouger, pour de bon cette fois. Une chose était sûre, il fallait fuir. Et c'est ce qu'il fit, accompagné de Monsieur Lee. Le jeune homme grimpa dans une voiture et quitta la ville du mieux qu'il le pouvait. Sa mère ? Qu'importe, elle devait être morte et bizarrement, il n'en ressentait pas la moindre once de tristesse ou de regret. Kasey garda d'abord l'espoir que l'armée vienne au secours des survivants. Mes les jours passèrent, puis les mois et enfin, une année entière, sans que personne ne vienne jamais les secourir. Une année à se battre pour survire, coûte que coûte.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

« Du calme Jay ». Kasey tenait son chien - un berger malinois trouvé lors d'une virée en ville il y a trois mois - fermement, à une laisse courte. Il toisait l'homme qui se tenait devant lui, le regard implorant. « Je vous en prie, je dois sortir pour retrouver ma femme ! » Kasey le regardait à travers ses lunettes de soleil, mâchant un chewing gum, le visage impassible. « Je compte pas t'ouvrir la porte et risquer que des rôdeurs rentrent pour que t’aille retrouver ta putain de femme. Qui est sûrement déjà morte. » Sans ajouter un seul mot, le jeune homme tourna les talons, accompagné de son chien de garde. L'année passé seul parmi tout ces zombies avait transformé Kasey. Il était devenu méfiant et sans pitié, près à tout pour survivre. Mais ce sont les quelques mois passés à Litte Séoul qui avait véritablement eu raison de son âme. Lorsqu'il a trouvé Little Séoul, Kasey venait d'essuyer la mort de son père de cœur, Monsieur Lee. Cela l'avait totalement anéanti et comme toute personne vulnérable, il s'est vite fait approché par le Gouverneur. Celui-ci avait su trouver les mots juste pour que Kasey s'engage dans sa petite armée. Et si son premier but était de protéger la ville des rôdeurs, il prit vite goût au pouvoir et aux privilèges auxquels il avait droit. Au fil du temps passé à Little Séoul, tout devenait clair dans sa tête, s'était du chacun pour soi et seul les plus puissants survivaient. Le Gouverneur repéra bien vite son arrogance naissante et en profita pour le plonger tête la première dans un tourbillon infernal de domination et de puissance. Encore en train de luter entre le bien et le mal, le Gouverneur réussit à lui faire accepter la bête qui sommeillait en lui. Sans même le voir, Kasey se faisait manipuler. Il faisait désormais partie de cette poignée de soldats corrompus et égoïstes. Meurtres, pillage, Kasey participait à tous les mauvais coups, sans que jamais personne n'en sache quoi que ce soit. Le gouverneur savait comment montrer les choses sous leur plus beau jour, c'est comme ça qu'il avait réussi à convaincre Kasey après tout. Et il avait tellement réussi à le corrompre que le jeune homme se mit lui même à faire des coups en douce, servant uniquement ses intérêts, dans un but purement égoïste. Drogue, alcool, armes, le soldat avait pris l'habitude de garder une partie des butins récupérés lors des sorties pour organiser son petit trafic et bénéficier d'encore plus d'avantages. Il est certain que Kasey n'est plus ce garçon aimable et serviable, la colère qu'il avait toujours réussi à contenir avait finalement pris le dessus et pour une fois dans sa vie, il ne voulait pas être un raté. Mais même si la manière dont il s'y prend est totalement erronée, si son âme se fait ronger un peu plus chaque jour, en grattant bien les couches superflues, il y a moyen d’apercevoir le véritable Kasey.

what i want to say about you

ajoutez, si vous le souhaitez, un petit mot sur le forum. ( où vous l'avez connu, ce que vous en pensez, etc )


Code:
<avatars>● <pr>nom de la célébrité</pr> - nom du personnage</avatars>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Park Kasey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan de South Park
» Court métrage Jurassic Park
» Avatar Park Shin Hye 200*320
» avatar suzy please ;_________;
» Park Tae Jun [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors jeu :: biographies :: dead end :: fiches validées-