jae won ❞ the maniac messaiah, destruction is his game.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 jae won ❞ the maniac messaiah, destruction is his game.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
No Jae Won
Messages : 61
Date d'inscription : 27/07/2013

★ âge : 26
★ avatar : byun baekhyun
★ emploi : infirmier
avatar
♛ dead end { modo }
MessageSujet: jae won ❞ the maniac messaiah, destruction is his game.   Mer 31 Juil - 4:48




NO JAE WON
feat. byun baekhyun


bonjour à tous, je me nomme no jaewon. je suis né le six mai à séoul, ce qui fait que j'ai désormais vingt-et-unans. je parle couramment le coréen et je baragouine quelques mots en anglais et mandarin. je sais que ce n'est pas vraiment le moment pour parler de moi, mais franchement, j'en ai besoin, avec tout ce qui se passe...

this is who i am and nobody can change me

Jaewon était l’unique et précieux fils d’un couple de personnalités du show business. Cela n’empêcha en rien au jeune homme d’évoluer dans un style de vie des plus communs : il n’avait pas de nourrice mais bel et bien des parents qui faisaient toujours en sorte d’aménager leurs journées de façon à ce qu’ils aient le temps de s’occuper de lui et ce, jusqu’à l’âge de ses treize ans. Passé cet âge, ils avaient jugé bon de lui laisser un peu plus de liberté. Son temps seul, il l’occupait surtout sur internet ou les consoles de jeux ou bien à jouer du piano. Il était aussi inscrit dans un club de golf ainsi que d’arts martiaux. A l’école, il était bon élève et extrêmement populaire si bien qu’à force de faire craquer les cœurs une réputation de playboy l’avait dépassé. Il s’en fichait pas mal, c’était plutôt amusant et flatteur d’avoir l’impression d’être le héros d’une série télévisée dès qu’il traversait un couloir.

En seconde, il accompagna ses parents à un gala rempli de personnes influentes ce qui lui permit de dégotter un contrat de « mannequin-main » grâce à ses longs, fins et jolis doigts. Cela lui allait très bien ! Il n’avait jamais souhaité voir son visage accroché dans toutes les rues de Séoul. Son côté frimeur et vaniteux ne fit qu’augmenter après cela, il prenait grand soin de ses mains. A l’université, il suivait des études de médecine, il allait entrer en troisième année lorsque cette petite vie tranquille bascula soudainement il y a maintenant plus d’un an et demi. Il était sur le terrain de golf pour une partie avec sa petite amie ainsi que quelques amis lorsque l’épidémie s’était propagée. Cela avait d’abord touché les employés du club (sûrement parce qu’un zombie y était entré, allez savoir) parce que des cris avaient pu être entendus avant que des silhouettes désarticulées ne se rapprochent. Le choc avait été très fort pour Jaewon qui avait l’impression que la série télévisée dont il était le héros se transformait en film de science-fiction dans lequel il devait sauver le monde. Alors qu’il venait de saisir le bras de sa petite amie pour s’enfuir avec elle, quelqu’un l’avait aussi attrapée et la tirait de son côté. Un hurlement retenti : elle venait de se faire mordre. De sang-froid, il attrapa un club de golf et donna un puissant coup dans le crâne de la créature ensanglantée, celui-ci se fendit sous le coup. Il récupéra son sac puis s’enfuit avec sa petite amie qui au bout d’une dizaine de minutes commença à changer. Elle mourra et se releva transformée. Hébété, il avait baissé sa garde et elle l’avait coincé : bien plus forte et ne semblant répondre qu’à l’appel du sang il n’avait su comment réagir. Le premier réflexe avait été de plaquer sa main sur le visage de cette derrière pour ne pas subir sa morsure. Pourtant, il avait mal calculé son coup parce qu’elle bougea rapidement, les faisant basculer au sol. Il avait été un nombre de fois incalculable sous elle mais cette fois-ci était complètement dépourvue de plaisir. Il hurla en la sentant s’emparer de son annulaire gauche et le mordre furieusement. Mais au moins, à s’en prendre ainsi à son membre elle avait baissé sa garde ? Il parvint à saisir son club tombé quelques centimètres plus loin puis lui explosa la boîte crânienne. Il frappa  à plusieurs reprises. Elle relâcha son doigt, il récupéra ses affaires et se rendit dans le magasin le plus proche tout en restant à l’affût du moindre danger. Amputer son doigt seul avait été l’épreuve la plus difficile et douloureuse de sa vie. Il avait déambulé dans Séoul et ses alentours pendant plusieurs mois en solitaire avant de croiser la route d’un jeune chinois qu’il connaissait du club d’arts martiaux et pour qui il avait toujours eu le béguin. Sans trop d’efforts, il fût intégré au groupe de survie de ce dernier et ce groupe grandit et grandit au fil des mois. Un bon nombre d’épreuves s’étaient dressées sur leur route mais ils s’en étaient toujours sortie, cela n’avait pas été le cas de tout le monde mais ils avaient appris à accepter qu’ils n’y pouvaient rien. Jaewon croisa la route de ses parents, transformés. Il ne réussit pas à se résoudre à les tuer et laissa les autres membres s’en charger.

Jaewon et le groupe intégrèrent « little séoul » avec le même espoir que tous les autres : vivre dans un havre de paix comme s’ils n’y risquaient rien. Personne ne s’opposait à l’idée de rester toujours dans l’enceinte protégée par des soldats volontaires, et certainement pas lui. Ces mois passés à l’extérieur à courir à la moindre alerte ça le fatiguait et parfois il en venait à s’interroger sur son réel désir de rester en vie dans un monde qui pourrit de jour en jour. Alors que certains comme Bailin s’allièrent immédiatement à l’armée de little séoul, il préféra mettre à disposition ses deux années de médecine et s’intégra au personnel hospitalier sans trop de mal. L’euphorie du début étant, il ne prêtait pas vraiment attention à ce qui ne tournait pas rond dans la ville jusqu’à ce que plusieurs de ses amis commencent à psychologiquement changer. Il ne cautionne pas tout ce qui se passe mais ne s’y oppose pas clairement, pas encore.

Et pourtant, il s’agit d’un qui aime l’attention et jalouse ceux qui en ont plus que lui. Ou plutôt c’était le cas avant, une petite partie de lui est toujours ainsi mais il a gagné en maturité à présent. Il n’aime juste pas ne pas avoir l’attention de la personne qu’il aime. Le fait d’être fils unique n’aide en rien son côté capricieux mais par chance il n’est pas aussi égoïste qu’il aurait pu le devenir. Bien que légèrement imbu de lui-même il lui arrive de se trouver des défauts aussi bien physiques que moraux mais seul lui peut se prononcer là-dessus. Il ne supporte ni les moqueries, ni la critique à son égard et le fera savoir en haussant le volume de sa voix ainsi qu’en se montrant légèrement agressif. Il a les coups faciles et de bons réflexes mais il n'est pas quelqu'un de courageux, c’est d’ailleurs pour ça qu’il ne se voyait pas dans la peau d’un soldat. La plupart du temps cependant, il cherche à être le clown de la troupe, à faire des blagues même dans les situations les moins propices à cela. Il peut se montrer compatissant et même chercher à remonter le moral d’une personne qui semble triste sans rien demander en échange. La première fois qu’il s’est retrouvé face à l’une de ces « chialeuses de witch » il se souvient avoir ressenti une forte peine à son égard. Il est fidèle, loyal et attentionné envers les personnes qui le méritent et lorsqu’il s’attache il est très difficile de se débarrasser de lui.

what i want to say about you

j'ai connu le forum parce que je suis modératrice dessus :B j'espère que la nouvelle plateforme ainsi que le nouveau concept vous séduiront parce que les administratrices se sont vraiment beaucoup investis.


Code:
<avatars>● <pr>byun baekhyun</pr> - no jae won</avatars>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

jae won ❞ the maniac messaiah, destruction is his game.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CinéManiac
» MANIAC TUNING CLUB
» Destruction d'itinéraire en manoeuvre contrôle manuel
» [MagicDarkLight] Meteora (Destruction Lust-Star II)
» Avatar Pour Avenir Paradis [Terminée Cinémaniac]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: hors jeu :: biographies :: dead end :: fiches validées-